• Dominique et Anne Marie

Busan, sympathique Gamcheon Village

Mis à jour : févr. 8

C'est curieux de trouver le mot "village" à Busan, ville tentaculaire de 3,5 millions d'habitants !

Dans les années 1940, une vingtaine de maisons occupaient le flanc de montagne du quartier Gamcheon, puis en 1950 avec la guerre de Corée, de nombreux réfugiés se sont établis ici construisant plus de 800 abris. Les descriptions parlent de "Lego-like maisons" sommaires, empilées, imbriquées.

Sous l'impulsion d'un programme de réhabilitation, le quartier Gamcheon a changé de statut en 2009, cet ancien bidonville est devenu une destination touristique colorée et bohème.

C'est un peu le village gaulois qui résiste à la fièvre chronique de la construction à Busan.

Deux surnoms sont attribués au Gamcheon Village : Machu Picchu de Busan et Santorin de Busan ... rigolo mais très très exagéré quand même !


Des fresques égaient les ruelles.

Des couleurs pastel se sont substituées au gris du béton.

Enchevêtrement de câbles comme partout ailleurs en Corée. Les toits-terrasses restent à mettre en valeur.

Pas une ville Coréenne sans le Petit Prince de Saint Exupéry accompagné de son renard.

Des créations artistiques sont disséminées dans le village. Visages humains au sourire narquois sur corps d'oiseaux.

Autres volatiles sur fond de ciel bleu de janvier.

Fresque poisson constituée de morceaux de bois.

Une seule jeune fille n'a pas craqué pour le canard kawaï dans les cheveux.

L'inévitable selfie ! Le vêtement traditionnel hanbok est totalement incrongru ici mais qu'importe !


    © 2018. Créé avec Wix.com

      This site was designed with the
      .com
      website builder. Create your website today.
      Start Now