• Dominique et Anne Marie

Notre Corée 👌 de A à Z 🤞

Mis à jour : sept. 25

Pour boucler nos 2 premières années d'expatriation à Daegu en Corée du Sud, voici sous forme d'ABCdaire, un tour d'horizon (forcément parcellaire) de ce qui nous a surpris, interloqués, enchantés, fait sourire, laissés songeurs, ... en tous cas ce qui suit ne nous a pas laissés indifférents !

De A pour "Aïl" à Z pour "Zacrément ☯ ardu l'apprentissage du coréen".

☯ Zacrément avec un Z ? ... pas trouvé mieux pour la dernière lettre de l'alphabet.


A

Aïl Prêt à cuisiner ! Avec une consommation moyenne de 6,9 kg par habitant et par an, certains épidermes sont imprégnés d'une "douce" odeur 🧄 ... Nous ne sommes pas devenus "aïl addicts", mais nous reconnaissons que tout épluché en sachet de 500 grammes c'est un peu un "pousse-au-crime".


Ajumma Signes caractéristiques de ces "femmes d'âge mûr" : visières démesurées + cheveux courts permanentés + style vestimentaire particulier + comportements parfois extravagants. Avant notre arrivée, nous avions été mis au parfum de l'importance des Ajummas dans la société coréenne. Confirmation : ce n'est pas une légende urbaine.



B

Bonzaïs Rencontre inattendue avec des chrysanthèmes bonzaïs bluffants. Chapeau aux éleveurs passionnés ... On n'a pas et on n'aura jamais cette main verte-là.

Bouddhisme Temples chatoyants, toits de tuiles, pavillons colorés, pagodes en pierre, fresques énigmatiques, statues bigarrées. Pour compléter le tableau, ajoutez un écrin de montagne, une clochette tintinnabulante. 🔔Le charme des lieux opère souvent. Pour être plus précis, quasi systématiquement ...

C

Chaussettes Elles ne se cachent pas. Abondance d'échoppes dédiées, profusion de motifs rigolos, prix imbattables, c'est facile de craquer. A condition de ne pas (ou plus) se prendre au sérieux.


Camouflage Vigilance et protection maximale, tout un arsenal pour éviter l'exposition de l'épiderme aux rayons du soleil. Pas un seul centimètre carré de peau n'est visible. Reconnaissons que le soleil tape très fort et pendant de longues semaines. 🌞 Intention raisonnable, look surprenant !


D

Dentistes Des cliniques "Dr Smile" à foison😁, des figurines de dentistes qui battent le pavé, molaire à la main🦷 , des orthodontistes en pub murale, le business dentaire en pleine lumière.

Dancheong C'est le nom des décors traditionnels sur les bâtiments en bois (palais, temples). Un vrai régal pour les yeux. Dans cet art, tout est codifié, motifs et couleurs. Et les couleurs sont toujours les mêmes (vert, rouge, jaune, bleu, noir, blanc). Mais les enchevêtrements complexes de motifs nous donnent l'impression que c'est à chaque fois différent.


E

Electricité Poteaux aux câbles drôlement entremêlés ... contre toute attente cela fonctionne. Il doit y avoir ici aussi une fée électricité.


Eglises Incroyable profusion d'édifices protestants et catholiques au km2 ! L'embarras du choix pour les fidèles. Par contre pour les photographes, sauf à rechercher du "moche", c'est la misère... Improbables architectures très curieuses voire carrément inesthétiques.


F

Fresques murales On en trouve partout, soit pour cacher de tristes murs en béton, soit pour témoigner de la vie locale. Ici sur l'ile de Jeju, une fresque d'une femme plongeuse en apnée (haenyeo). Cerise sur le gâteau, un total respect de ces fresques par autrui ... les taguer ... impensable !


France et français On trouve des références un peu partout par petites touches. C'est amusant de les pister, de chercher les stéréotypes, de traquer les fautes ou les inscriptions sans vraiment de sens. Voici un aperçu succinct.


Il semblerait que ces inscriptions sur une vitrine reprennent les paroles d'une chanson coréenne "Manger, s'habiller, danser comme une Parisienne, les Parisiennes ne grossissent pas". 👎 Si si comme les autres ! Démenti formel.

La Parisienne dans le texte coréen s'est transformée en Française dans la traduction en anglais. Pas de jalouses !


G

Ginseng Cette racine aux innombrables vertus médicinales a une forme qui ressemble au corps humain (avec un peu d'imagination). En bocal cela fait un tantinet Alien 👽. La culture du ginseng - fierté nationale - est très encadrée par l'état. Une cure pendant nos 2 hivers passés en Corée et point de visite chez le médecin. Prêts pour une 3ème round.


Ginkgo Impossible à louper avec ses feuilles en forme d'éventail et sa couleur jaune dorée en automne.

Seuls les arbres femelles produisent une sorte de petite “prune” extrêmement malodorante lorsqu'on l'écrase. La longévité du Ginkgo est exceptionnelle, plus de 1000 ans. Cet arbre résiste à la pollution, aux maladies, aux parasites. Un bon candidat pour les mégalopoles.


H

Huitres En sachet, prêtes à consommer... exit les blessures avec le couteau à huîtres, mais pour autant cette présentation inhabituelle n'a pas réussi à nous séduire. Dans quelques mois à nous les huîtres de Cancale bien scellées dans leur coquille !🦪

Hanbok Vêtement traditionnel porté lors des fêtes ou des cérémonies de mariage mais également par certains visiteurs pour agrémenter leurs visites de sites historiques. Élégante simplicité.


I

Iles Plus de 3 200 îles ou îlots répertoriés. La plus vaste, l'île de Jeju, promue par un marketing efficace concentre l'attention des touristes. Il eut été dommage de passer à côté d'autres îles de la côte sud - plus épargnées par les flux de visiteurs - comme Namhae (photo ci-dessous) ou Jindo. Conjugaison de mer et montagne. What else ?


Internet Partout. Pour tout. Pour presque tous (taux de pénétration d’internet = 96% au sein de la population coréenne). La Corée du Sud dispose de la vitesse de connexion à Internet la plus rapide du monde. Le wifi public performant = une évidence dans les métros, bus, trains, rues, parcs ... Wifi du bus capté avant même de grimper dedans.


J

Jjimjilbang Le bain public vaut le détour. On y sue (dôme en photo ci-dessous), on s'y lave en public pendant des heures (bains séparés hommes/femmes), on s'y repose en pyjama à même le sol (pyjama fourni à l'entrée), on y mange,... Les parents et leurs enfants peuvent y passer leur dimanche pour décompresser. Expérience faite dans un jjimjilbang de campagne aux environs de Daegu. Seuls non-Coréens, alors un peu dévisagés quand même, mais sans aucune animosité. A renouveler !


Jarres en terre cuite

Ces jarres stockées à l'extérieur des maisons sont destinées à la fermentation des aliments tels que le kimchi, la pâte de piment, la pâte de soja et la sauce de soja. Elles font partie intégrante du paysage. Pas facile d'avoir des jarres à kimchi en appartement, par contre on peut opter pour des réfrigérateurs spécifiques kimchi.


K

Kimchi

Présent à tous les repas, épicé, parfois trèèès. Le chou chinois est le kimchi le plus courant mais il existe de multiples déclinaisons au radis, au poireau, aux feuilles de moutarde, au concombre, à l'aubergine, ... Les légumes marinent et fermentent avec une combinaison de condiments et d'épices dans les fameuses jarres en terre cuite. C'est fort, c'est bon, cela persiste en bouche. Lorsque Dominique rentre le soir, son haleine indique sans faillir s'il a dégusté du kimchi à midi !

Kawaï L'esthétique kawaï / mignon a largement débordé de l'archipel japonais. Appliqué aux figurines de la police coréenne, c'est plutôt incongru.

L

Lotus Magnifiques avec ou sans les fleurs.

Lanternes A l'occasion de la célébration de la naissance du Bouddha, la ville de Daegu organise un événement unique en Corée du Sud : le "Sky Wish Lantern Event". Dans le ciel des milliers de lanternes en papier - mues par la combustion d'un morceau de carton fixé à leur base - s'élèvent en même temps puis s'éloignent rapidement. Magique et bref !


M

Marques de luxe Omniprésentes. Une addiction brocardée par certains artistes ! Ici les logos Louis Vuitton et Chanel. Bien que non-adeptes absolus de ces 2 marques, le clin d’œil à des fleurons hexagonaux ne nous laisse pas de marbre.


Métro Nickel, propre, non vandalisé, non tagué, sûr. Grève ? Késako ? ... bref, l'archétype du transport en commun rêvé.


N

Noir capillaire Couleur naturelle unique. Et qui semble la "norme" adoptée aussi par les seniors. En effet il est rare de croiser des personnes âgées avec des crinières blanches. Se teinter les cheveux : un acte on ne peut plus banal pour les seniors hommes et femmes.

Noir des montagnes Très peu d'habitats sur les flancs des montagnes. Du coup la nuit pas de lumières qui signaleraient une présence humaine. L'impression est saisissante lorsqu'on roule de nuit, c'est noir comme dans un four. Ce noir d'encre a pour l'instant freiné nos envies de camper en pleine montagne.


O

Ondol Les maisons traditionnelles (hanok) sont construites en matériaux naturels : bois, terre, pierre, argile et papier. Le système de chauffage par le sol - ondol - est alimenté par un foyer placé soit dans la cuisine soit à l'extérieur. Des conduits situés sous les planchers se remplissent d'air chaud. Le sol des maisons est surélevé et les pièces sont de petite dimension pour mieux conserver la chaleur. Nous sommes tombés sous le charme !

L’ondol a exercé une grande influence sur la vie quotidienne, le sol étant chaud les Coréens s’y installaient spontanément. Manger, discuter, lire assis par terre, avec nos articulations en manque de souplesse nous ne tenons pas longtemps ! Charme esthétique mais confort plutôt raide.


Obsession de l'apparence Forte pression exercée sur les femmes pour être parfaites. Grande consommation de maquillage et de crèmes en tous genres. La beauté étant un critère de réussite, un tiers des Coréennes âgées de 19 à 29 ans auraient subi une intervention de chirurgie esthétique (source Gallup Korea Poll).

Absolument pas tentés, nous garderons nos rides et nos imperfections.


P

Poissons Selon une étude de la FAO (organisation des Nations Unies), la consommation moyenne de poisson par Sud Coréen est de 58,4 kg par an. A titre de comparaison en Amérique du Nord 23,6 kg et en Europe 20,8 kg. Ils devancent même les Japonais 50,2 kg. Un tour sur les marchés de poissons vivants ou séchés offre l'occasion de découvrir des espèces inconnues sur nos étals.


Plastic Valley Dès que le terrain est plat, quelle que soit la région, l'incroyable profusion de serres en plastique saute aux yeux. De quoi laisser pantois les voyageurs et les écolos.


Q

Questions sans réponse Nous avons plein d'interrogations demeurées sans réponse, en voici 4 :


Q1 A quel âge les Coréens commencent-ils à manger du poulpe vivant sans frayeur ?

Q2 Comment font les seniors pour grimper puis redescendre aussi vite des montagnes aussi raides ?

Q3 Quelle est la volumétrie du marché des slippers, omniprésents dans la rue, au bureau, à la maison ?

Q4 A quand plus de place pour les femmes dans la société ... pas seulement sur les parkings ?


R

Randonneuses stylées Tant qu'à randonner autant le faire avec classe. Photogéniques avec leur casquette à pompon.


Rizières

Contrairement à d'autres pays Asiatiques, ici peu de rizières en terrasse. Par contre on en trouve sur terrain plat jusqu'au pied des immeubles de notre quartier. Un peu de verdure dans un monde de béton.

S

Sorties en bande Y a de la joie chez les jeunes !

Sorties en bande des moins jeunes Y a de la joie itou !


T

Toits et tuiles Voilà pourquoi nous avons souvent le nez en l'air !


Thé Au sud, la commune de Boseong est réputée pour être la 1ère productrice de thé vert du pays. Les plantations recouvrent des collines aux formes douces, les rangs de théiers ondulent sur les pentes, les cyprès, les cèdres et les genévriers contrastent par leur verticalité et ajoutent des nuances de vert ... C'est graphique, sinueux, délicat ... en un mot... planant !



U

Univers urbain Des tours, des tours, encore des tours. Des forêts de tours et de barres bétonnées à perte de vue. Empilement et folie des hauteurs. Drôle d'univers ! Nous vivons à Daegu dans une tour standardisée comme il en existe des milliers d'autres et reconnaissons les points positifs : domotique à gogo, gardiennage H 24, calme absolu malgré la densité de population. Nous avons néanmoins du mal à nous imaginer dans cet univers urbain ad vitam aeternam.


Ultra-court Shorts et jupes à la lisière des fesses dévoilent de jolies gambettes. "Mini" jupes et "short" shorts.



V

Vaches Invisibles en pleine nature, "confinées" 365 jours par an dans les étables. C'est curieux de parcourir la campagne sans jamais rencontrer d'animaux de la ferme en semi-liberté. La prochaine fois que nous croiserons une vache de Salers dans le Cantal nous lui offrirons un bouquet de gentianes ! Nous restons persuadés que le bonheur est dans le pré.


Voitures Bichonnées dans des centres de lavage sophistiqués. Rouler dans un véhicule cabossé ou sale ... impensable. Le culte de la voiture avec un grand C. Depuis que Dominique s'est fait chicaner par son patron à propos de la carrosserie poussiéreuse de sa voiture, il la gare loin de la porte d'entrée.

W

Wagon KTX Vous avez certainement reconnu la silhouette du train, c'est un dérivé du TGV baptisé ici KTX. Et ils ont la très bonne habitude d'être ponctuels, autrement dit : à l'heure, sans retard, à la minute près, voire à la seconde près. Si si c'est possible !

Wolchulsan Le plus petit parc national de Corée abrite des arêtes rocailleuses, des escaliers très escarpés et ce pont métallique de 52 m suspendu entre 2 crêtes. Ce parc ne déroge pas à la règle, cela monte à pic et sans lacets. Nous avons dû attraper le virus (rando-virus), les parcs coréens et leurs sommets font partie de nos destinations favorites.


X

XXL immeubles Toujours plus haut, ici à Busan au bord de la plage Haeundae, 3 nouveaux gratte-ciels. La plage n'étant pas extensible, vont-ils devoir instaurer un tour de rôle pour accéder aux joies de la mer ?

XXL visières Les ajummas s'avèrent particulièrement adeptes de ces immenses visières. Y compris en hiver. Il y a du choix, en tissu, en plexi, unies, à motifs ... En plus de protéger du soleil, c'est peut-être LE truc pour passer incognito.


Y

Yeosu Sur la côte sud, à l'entrée de la presqu’île de Yeosu, un impressionnant complexe pétro-chimique nous rappelle l'époustouflant développement économique du pays depuis la fin de la guerre de Corée (1950-1953). Créé en 1979, cet ensemble produit la moitié de la pétrochimie coréenne. Pour les amateurs de tourisme industriel, une destination de choix.

Yo Les maisons traditionnelles sont chauffées par le sol et on y dort directement sur de fins matelas, les Yo. Nous avons expérimenté les fameux Yo dans des maisons et dans des temples Bouddhistes (photo prise au temple Haeinsa). Confirmation : c'est PLUS que FIN. Le mot "matelas" nous semble un brin exagéré !


Z

DMZ La Zone Démilitarisée, zone tampon entre le Nord et le Sud est inaccessible depuis 2019 en raison de la peste porcine. Nous regrettons de ne pouvoir observer cette frontière très hautement surveillée. A défaut, l'atmosphère dégagée par les plages "militarisées" proches de Sokcho sur la côte Est est déjà saisissante.


Zacrément ardu l'apprentissage du coréen L'alphabet s'avère très simple à apprendre mais ensuite cela se corse trèèès nettement.

Bulletin scolaire pas brillant du tout : lecture ✅ , compréhension orale ❌, expression orale❌.

Si ce tour d'horizon vous a plu, vous trouverez sur notre blog 37 autres posts sur notre découverte de la Corée du Sud. YakaCliquer : https://www.chroniquescoreedusud.com/

    © 2018. Créé avec Wix.com

      This site was designed with the
      .com
      website builder. Create your website today.
      Start Now