• Dominique et Anne Marie

Poissons séchés, l'embarras du choix

Mis à jour : févr. 8

Les Coréens apprécient les poissons séchés, des marchés spécialisés leurs sont dédiés. En déambulant dans Séoul nous avons traversé un marché établi depuis 1957, le marché Chungbu.

Aucune intention d'achat de notre part, juste le plaisir de découvrir. Une visite visuellement intéressante et olfactivement neutre !

Nul besoin de masque ou de pince nez pour arpenter le marché.

Présentations classiques. Vendus par lots, rangés, ficelés. Ou en vrac pour ce qui nous semble être des anchois ou poissons équivalents ... 50 nuances de gris et de prix !

Façon paquet cadeau, poissons disposés en forme d'éventail. Promis, nous n'en offrirons pas à notre retour en France !

Curieuse présentation, les voici enrubannés et suspendus. Pour décorer la cuisine ?

Cela ressemble à des bancs de poissons figés.

Alignés sur une baguette. Epais comme des sprats (expression de Dunkerque).

Certains sont plus en chair. Dans l'incapacité de déchiffer les étiquettes, nous ne savons pas de quoi il s'agit.

Abondance de crevettes séchées. En les scrutant de près, il ne semble parfois rester que l'enveloppe extérieure. Pour le fumet peut-être.

Jolis calamars ou aliens du fond des mers.

Dans ces sachets, vente des têtes seules.

Cet empilement de poissons pourrait passer pour une oeuvre d'art d'un artiste contemporain.

Un autre post sur le thème de la mer et de la pêche. Retour de pêche en mer :

https://www.chroniquescoreedusud.com/post/retour-de-p%C3%AAche-en-mer


    © 2018. Créé avec Wix.com

      This site was designed with the
      .com
      website builder. Create your website today.
      Start Now