• Dominique et Anne Marie

Quelle vie de chien !

Mis à jour : 23 déc. 2019

Entre les élevages de chiens pour leur viande et les chiens de compagnie traités comme des bambins par leurs maîtres, c'est le grand écart.

Le sort des 1ers semble évoluer grâce à la pression internationale, aux associations de défense des animaux et à la désaffection des jeunes pour la viande canine. Il resterait encore 30% de consommateurs au sein de la population et 17 000 fermes d'élevage (on ne va pas chercher à les visiter).

Quant à la vie des chiens de compagnie, elle nous parait étrange au regard de nos critères occidentaux. Les cabots croisés lors de nos balades semblent choyés par leurs propriétaires ... mais sont-ils encore des chiens ?

Ou des enfants ?

Nul besoin d'aller très loin pour trouver un chien, en ville vous pouvez le choisir en vitrine. Des chiots minuscules attendent le chaland en devanture.

Les boîtes ils connaissent. Des consignes à chiens installées à l'entrée des magasins Homeplus permettent aux clients de parquer les petites bêtes le temps du shopping.

Il est écrit "protection de l'animal de compagnie".

Nous ne voyons pas souvent de grands chiens, voici un trombinoscope des races fréquemment rencontrées.

Contraste entre les cheveux noirs et lisses des Coréens et les boules de poils blancs et frisés.


Q1 : les chiens Coréens ont-ils 4 pattes ? R : Oui / Non.

Q2 : si oui, savent-ils s'en servir ? R : Oui / Non / Ne sais pas.


Vous comprendrez nos interrogations avec ce passage en revue des équipements à la disposition des maîtres et des maîtresses : sac à dos ou sac ventral, porte-chien et poussette.

Deux options de la marque Dogismile : avec hublot de cosmonaute ou ouverture zippée pour passer la tête du chien ... on aimerait bien tenter l'essai avec la tête du maître.




Essai non concluant pour ce chien

qui refusera d'être ensaché.










Un porte-bébé ... euh erreur, un porte-chien. En théorie et en pratique.


On pourrait se croire dans un rayon de matériel de puériculture. Modèles ville, modèles sport. 3 roues, 4 roues. Et certainement plein d'options.

Arrivé sur le stand à 4 pattes, le petit chien blanc repart sur roulettes. Il est à la bonne hauteur pour charmer la demoiselle au noeud rose... oups, la chienne au noeud rose.

Les rencontres au sol ce n'est pas si mal quand même !

En poussette mais pas que ... habillés en tenues coordonnées ou chapeautés. Pour les Coréens c'est kawaï, nice, cute, mignon. Opinion non partagée cela va sans dire !

Pas certain que celui-ci fasse une touche !

Celui-là doit ignorer que les rayures dans ce sens épaississent la silhouette.

Le look fait l'objet de beaucoup d'attention : propre, toiletté, peigné, c'est le minimum. On ne croise pas de chien ébouriffé ou sale.

Souvent habillé, cependant le froid n'explique pas tous les accoutrements.

Parfois chaussé. Parfois maquillé. Heureusement ces 2 derniers points ne sont pas fréquents.

Pommettes roses...

Barettes avec et sans strass + collier bijou + jupette. Il manque le maquillage mais avec les poils marron cela ne doit pas être possible. Les maîtres et maîtresses des chiens se montrent toujours très fiers lorsque nous les prenons en photo.

Grande diversité des styles vestimentaires ; sportif, héros de BD, décontracté, Adidog...Vue l'offre abondante, on suppose que certains cabots disposent d'une vraie garde-robe.

Classique chic et col claudine. Pour se rendre chez le psy ?

Ces deux-là seraient presque banals, au sol, en laisse, mais notez au passage la coordination des harnais.

Voici des découvertes présentées au salon de l'animal de compagnie de Daegu.

Cirés OVNI ou d'inspiration Guy Cotten avec capuche. Pour le total look marin, il manque les bottes. Pas d'inquiétude 🤢 cela existe.

Canotiers et lunettes de soleil équipées d'un dispositif pour éviter les pertes. Le soleil tape fort en Corée.

Au cas où le chien rentrerait sale ou mouillé (résultat d'une balade avec un maître vraiment basique = chien sans ciré ou sans système de portage), tout est prévu ; un "pot nettoie patte avec son paillasson grattoir" et un "manchon souffleur sécheur".

Côté alimentation, l'imagination ne manque pas non plus pour satisfaire les chiens ou plutôt leurs propriétaires.


Des desserts de luxe présentés en petits pots façon glaces Häagen Dazs. Certains produits nous font sourire mais ceux-là pas vraiment. On frise l'indécence non ?








Moue face aux friandises snack food.

Vous l'aurez compris, nous préférons les voir se promener bêtement à poil au bout d'une laisse.


    © 2018. Créé avec Wix.com

      This site was designed with the
      .com
      website builder. Create your website today.
      Start Now