• Dominique et Anne Marie

Scènes de rue à Daegu

Mis à jour : févr 8

Le centre de Daegu grouille en permanence de jeunes (en majorité) déambulant dans les rues très commerçantes où de nombreuses boutiques diffusent de la musique à pleins tubes. Quelle cacophonie !

La densité commerciale nous impressionne et à chaque balade nous sommes estomaqués par la fièvre de consommation des Coréens. Le shopping effréné, très peu pour nous. Ce que l'on préfère c'est observer les passants.

Voici quelques scènes de rue, la musique assourdissante en moins.

Suis-je la plus belle ? Les diktats de la beauté imposent un maquillage parfait et des révisions fréquentes de celui-ci en cours de balade.

Jamais sans téléphone. La Corée du Sud = pays ultra connecté.

C'est plutôt le nez sur l'écran ...

... que le nez en l'air !

Les filles se baladent ensemble, les garçons font de même de leur côté. On croise peu de groupes mixtes.

Filles bras dessus bras dessous + l'inévitable téléphone à la main.

Se promener bras dessus bras dessous c'est très commun, entre filles et en couple...comme dans une scène française des années 1950 ou 1960.

Les marques de luxe sont aux anges ... nous sommes en Asie. Pour parodier Jacques Séguéla : "Si tu n'as pas un sac Vuitton à 25 ans, tu as raté ta vie"

Lunettes rondes + frange = look standard des jeunes femmes.

Visières démesurées = signe distinctif des ajumas (femmes d'âge mûr). Il faut reconnaitre que le soleil tape fort. Et la peau bronzée n'est pas tendance sous ces latitudes.

Sortie shopping en uniforme militaire.

Week end de festivités à Daegu ; balade d'une troupe dans le centre ville. Pas de tête au bout de la fourche.

Deux spécificités cocasses : le cache-oreilles à pompons et les socquettes + mules + doudoune.

Malgré la météo clémente, la jeune fille a habillé son chien. Ce compagnon à 4 pattes - signe de distinction sociale - a souvent un look très étudié. (objet d'un futur post)

La densité des restaurants nous épate, il nous reste encore à découvrir la diversité des mets. Celle-ci ne nous est pas encore apparue clairement... bilan à dresser à la fin de nos 2 ans en Corée.

En cherchant dans les petites rues, on découvre des bars à l'ambiance sympathique. La communauté Américaine de Daegu (bases militaires) a sans doute contribué à leur éclosion.


Pour voir le post sur les chiens en Corée, c'est par là. Surprenant c'est certain. Enviable ? A vous de voir !

https://www.chroniquescoreedusud.com/post/quelle-vie-de-chien


    © 2018. Créé avec Wix.com