• Dominique et Anne Marie

Yangdong, village historique

Mis à jour : févr. 8

Il reste très peu de villages historiques en Corée du Sud. L'Unesco en a labellisé seulement 2 !


Voici quelques vues de Yangdong, fondé au 15ème siècle, village clanique "yangban", typique de l'aristocratie des fonctionnaires érudits.

La configuration du village, abrité par des montagnes boisées et face à une rivière et à des champs, reflète la culture confucéenne du début de la dynastie Joseon (1392-1910).

Le village devait tirer une nourriture à la fois physique et spirituelle des paysages alentour.


Ce village tout en murs de pierre, toits de chaume ou de tuiles et jardins est toujours habité mais sans activité commerciale.

En haut de la colline, les maisons aux toits de tuile pour les plus familles les plus aisées.

Des porches d'entrée imposants.



Suivant les principes confucéens stricts, la maison typique de l’élite comportait des quartiers distincts pour les hommes et les femmes.

Une caractéristique des maisons traditionnelles est leur conception permettant de refroidir l'intérieur en été et de le chauffer en hiver. Les planchers en bois sont surelevés, l'air circule. Il y a un système de chauffage par le sol, "l'ondol", alimenté par une cheminée située dans la cuisine ou sur un mur extérieur.

L'ondol a eu un impact considérable sur le style de vie. Avec un sol plus chaud que l'air intérieur, il était naturel que les habitants s'assoient sur le sol, y mangent et y dorment. Ces pratiques perdurent en partie dans les habitations modernes.



Avec la chaleur terrible du mois d'août, nous n'avons croisé que ce Coréen dans le village !


Pour découvrir un autre joli village du réseau "CittaSlow" où nous avons séjourné, c'est ici :

https://www.chroniquescoreedusud.com/post/slow-village-au-pays-pali-pali

    © 2018. Créé avec Wix.com

      This site was designed with the
      .com
      website builder. Create your website today.
      Start Now